Trois jeunes soupçonnés d'avoir participé à des incidents après le concert du "Contre G8" altermondialiste du Havre hier soir ont été interpellés et placés en garde à vue ce matin, indique une source proche de l'enquête.

L'un d'eux est soupçonné d'avoir lancé des cailloux en direction de policiers et les autres d'avoir cassé la vitrine d'une banque, après le concert qui s'est achevé vers 02h00 dans la nuit de samedi à dimanche. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat du Havre. 

Le collectif organisateur de ce "Contre G8" qui s'est achevé dimanche par des forums a confirmé ces interpellations. "Ce sont des gestes idiots mais il faut relativiser et il ne faudrait pas que la police se venge parce que les prédictions apocalyptiques qu'elle faisait avant ce Contre G8 ne se sont pas réalisées", a affirmé Christian Pigeon, un responsable de Solidaires.

La police continuait par ailleurs d'enquêter sur les brefs incidents qui se sont produits à la fin de la manifestation d'hier qui a réuni quelques milliers de personnes. Des vitrines ont été brisées avant que le service d'ordre de la manifestation ne s'interpose.

Le G8 se déroulera à Deauville (Calvados) jeudi et vendredi, avec un dispositif de sécurité exceptionnel qui va mobiliser jusqu'à 12.252 policiers, gendarmes et militaires du 25 minuit au 27 après-midi.

Source: Le Figaro